Tohban Djan
Poison petal
nato 1657 - sortie 15-02-1989

acheter

Tohban Djan (épice fort) est constitué de deux japonaises issues de la scène Downtown-New-York de la fin des années 70.


La batteuse Ikue Mori est la créatrice d'un des meilleurs groupes du mouvement No Wave : le désormais légendaire (pour reprendre à bon escient un mot très usité du vocabulaire critique en vogue) DNA avec Arto Lindsay. La chanteuse et bassiste Luli Shioi, chanteuse et bassiste New Wave révélée par John Zorn. Poison Petal est en même temps la conclusion de ces parcours passés et le début d'une nouvelle histoire contée depuis l'autre côté du fleuve. Les rythmes traditionnels japonais croisent leurs voisins latins avec empreintes New Wave, traces de blues, flash rock'n'roll et chansons facétieuses. Pour la sortie de ce disque enregistré à New York, Tohban Djan joua en première partie de Cecil Taylor au festival Banlieues Bleues produisant un effet certain de surprise pour un public non acquis à la botanique primale. Effeuiller avec les oreilles les pétales de cet ensemble est le meilleur des contrepoisons.

LP - nato 1657 (1989)






1 - Icicle Tango - Face 1
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
2 - Rice & beans
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
3 - Asobi
(Kumiko Kimoto - Tohban Djan / éditions musicales nato)
4 - The whispers beyond
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
5 - Shangai express
(Kumiko Kimoto - Tohban Djan / éditions musicales nato)
6 - 21 nails - Face 2
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
7 - Black
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
8 - Lame talking
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
9 - Butterfly
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
10 - Song for deep water
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
11 - No time
(Tohban Djan / éditions musicales nato)
12 - Belladonna
(Kumiko Kimoto - Tohban Djan / éditions musicales nato)
 
 

Luli Shioi : chant, guitare basse, melodion, pianoIkue Mori : batterie, voix
 
 

Jean Rochard
 
 

Jim Goatley
 
 

Pierre Cornuel, Tatsuhiro Saido