Annick Nozati - Fred Van Hove
UIT
nato 994 - sortie 15-01-1988

acheter

Bien que le titre soit en apparence simple, le disque fut chroniqué sous le titre de Vit dans Diapason et Uti dans Cadence. Sans doute pouvons nous voir en ces trois lettres tant de sens mélangés, tant de directions, elles qui indiquent les sorties d'autoroute.


"(...) Une voix qui enfante une beauté problèmatique - entendons: qui échappe à la convention ; anguleuse, râpeuse, aiguillonant ses limites ; hypertrophiant le code du chant, érodant délicatement ses signes, lui faisant suivre des sentes de subversion, de violence, et profondément de vulnérabilité (de cette intégrité menacée qui est appel à un monde redit, différemment). Près d'elle, une précieuse physiologie, du goût pianistique : maître ès dynamiques, au toucher vermeerien, Fred Van Hove, militant courtois de l'écart et de la respiration, amplifie l'onde d'incertitude où la musique rencontre les meilleures chances de porter ses couleurs de jeunesse et d'émotion. comme une cristallisation du chant contemporain dans ce qu'il peut avoir d'inédit - de plus périlleux, de plus tendre." Par ces lignes dans Diapason 336 de mars 1988, Christian Tarting n'avait certes pas manqué la sortie.

LP - nato 994 (1988)






1 - Jazz is alive
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
2 - Les hommes nies
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
3 - Awiewot
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
4 - Héliotropique
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
5 - Sa cascade, son plan d'eau
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
6 - Merci Seigneur
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
7 - Entre les cuisses de la géante
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
8 - Hors oeuvre
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
9 - Le chemin des écoliers
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
10 - Je vais mourir
(Annick Nozati - Fred Van Hove)
 
 

Annick Nozati : chantFred Van Hove : piano, accordéon, harmonium
 
 

Jean Rochard
 
 

Daniel Deshays
 
 

Pierre Cornuel, Roland Mathieu, Joaquin Ric