Jacques Thollot
Tenga Niña
nato 2930 - sortie 27-01-1996

acheter

« J’ai tellement envie de jouer, je n’en peux plus, c’est de la folie... »
Jacques Thollot


Janvier 1996, Jacques Thollot sort ce qui sera son cinquième et dernier album, Tenga Niña. L’émoi est grand. La nouvelle se répand comme une trainée de poudre. Le Monde, Libération, Télérama, Les Inrockuptibles, Le Nouvel Observateur, le Point, Jazz Magazine, Jazz Man... tous s’en emparent en grandes largesses, plutôt deux fois qu’une. Thollot est partout, Thollot parle, Thollot fait parler après de longues années de silence, le précédent album date de 1979.

Pour Tenga Niña, il a réuni un quartet avec deux jeunes loups pour qui sa musique avait eu grand effet, le guitariste Noël Akchoté et le contrebassiste Claude Tchamitchian et le pianiste Tony Hymas qui avait enregistré l’album en trio A Winter’s Tale avec Thollot et Jean-François Jenny-Clark. S’ajoute à quelques titres, le vétéran Henry Lowther, trompettiste aux vues larges. Marie Thollot, sa fille chante L’au-delà, pour clore le disque.

Tenga Niña évoque quelques pères nourriciers comme Bud Powell avec qui il joua quand il avait 13 ans, Art Blakey qui l’encouragea, son compagnon Don Cherry ou encore Eric Dolphy qui stimula son intérêt pour la composition. Tenga Niña part de l’enfance pour un grand ailleurs. Dans Les Inrockuptibles, Thierry Jousse écrit : « Ce disque donc est une merveille, la meilleure nouvelle que le jazz dénommé français nous ait donnée depuis longtemps. On y décèlera une pure invention mélodique, un sens de la composition instantanée, rarissimes chez nos contemporains. Des ritournelles tourbillonnantes, des chansons qu’on a toujours connues, des airs qui papillonnent dans nos mémoires, insistent légèrement, des trésors de poésie, des perles entêtantes... Un disque d’enfance, nervalien sans coup férir. ». Alors que Jacques Thollot nous a quittés en octobre 2014, sa singulière musique résonne toujours et plus encore.

Cette nouvelle édition de Tenga Niña, album ultime, est accompagnée d’un livret de 28 pages avec impressions d’époque, commentaires de Jacques Thollot et photos inédites.

CD - 777 701 (1996)
CD - nato 2930 (2015)






1 - Tenga niña
(J. Thollot / éditions musicales nato)
2 - La maison de Cellettes
(J. Thollot / éditions musicales nato)
3 - To Neneh by Don from Jacques
(J. Thollot / éditions musicales nato)
4 - Récréation exubérante de position stationnaire
(J. Thollot / éditions musicales nato)
5 - Alliance secrète (Eric D. et quelques chats)
(J. Thollot / éditions musicales nato)
6 - Trois bambins pour Art. (Merci Frank !)
(J. Thollot - T. Hymas - N. Akchoté / éditions musicales nato)
7 - Longitude innée
(J. Thollot / éditions musicales nato)
8 - Un bâton a toujours deux bouts
(J. Thollot - C. Tchamitchian / éditions musicales nato)
9 - Même si l'état mine, garde le style haut !
(J. Thollot / éditions musicales nato)
10 - To Bud
(J. Thollot - T. Hymas - N. Akchoté / éditions musicales nato)
11 - Fanny de deux à trois
(J. Thollot / éditions musicales nato)
12 - L'au-delà
(M. Thollot / éditions musicales nato)
 
 

Jacques Thollot : batterie, percussionsNoël Akchoté : guitares électriques et acoustiques, toms-tomsTony Hymas : piano, tambourin, zeste de KurzweilClaude Tchamitchian : contrebasse

Henry Lowhter : trompetteMarie Thollot : chant
 
 

Jean Rochard assisté de Valérie Crinière
 
 

Emmanuel Payet, Gérard de Haro, Roger Amoros, Frédéric Marin
 
 

Pierre Cornuel, Philip Anstett, Caroline de Bendern, Jacques Ferrandez, Jean-Luc Karcher, Guy Le Querrec (Magnum), Mephisto, Christian Rose, Marianne Trintzius
 
 

Disques
Jacques Thollot, Quand le son devient aigu, jeter la girafe à la mer - Futura (1972)
Jacques Thollot, Cinq Hops, Orkhestra / Free Bird - (1979)
Don Cherry, Eternal Rhythm, MPS - (1969)
Yehudi Menuhin & Pierre Boulez : Alban Berg, Concerto à la mémoire d'un ange - EMI
Eric Dolphy, Out to Lunch - Blue Note (1963)

Films
Richard Lester, A hard day's night (1963)
Maurice Pialat, Van Gogh
Victor Fleming, The Wizzard of Oz (1939)
Ingmar Bergman, Persona
Pier Paolo Pasolini, La ricota (1963)

Livres
Antonin Artaud, Le théâtre et son double - Gallimard
Siné, Le déshonneur est sauf - La découverte
Michel Potage, Inexclamir - Inextirpé - Editions du Marais (1974)
Gustav Klimt, Papiers Erotiques - Gallimard
Hans Bellmer, Les dessins de Hans Bellmer - Denoël