Nous savons qu’il existe une maison du dictionnaire et un dictionnaire de la maison. La maison nato a donc eu envie de rassembler ses mots : autant de codes, de clés, de signes et d'intentions qui relient et rallient. Réverbères du chemin des écoliers, ceux du diconato éclairent un peu davantage la syntaxe fantaisie de ce langage incontrôlé.


Choisissez un mot ci-dessous :



Vigo (Jean) : cinéaste 1905-1934

Le 24 avril 1905, le couple anarchiste Emily Cléro et Eugène Bonaventure de Vigo -fondateur de l'hebdomadaire la Guerre sociale sous le pseudonyme Miguel Almereyda- donnent naissance à Jean Vigo. Lorsqu'ils ne l'emmènent pas enfant dans des meetings, ils le confient à la garde de Janine Champol, ancienne communarde libertaire, qui s'occupera plus tard de la propre fille de Jean Vigo. Lorsque son père est arrêté et emprisonné en 1917 pour mourir quelques jours après, le jeune Vigo est confié à ses grands-parents à Montpellier qui l’inscrivent à l’école sous un faux nom. Son grand-père l'initie à la photographie. Il se marie à Nice en janvier 1929 avec Elisabeth Losinska. Nice est l'objet de son premier film "À propos de Nice" dont l'opérateur n'est autre que le propre frère de Dziga Vertov. À propos de ce film Vigo dit "Se diriger vers le cinéma social, ce serait consentir simplement à dire quelque chose et à éveiller d'autres échos que les rots de ces messieurs-dames qui viennent au cinéma pour digérer [ ... ] ce documentaire social se distingue du documentaire tout court et des actualités de la semaine par le point de vue qu'y défend nettement l'auteur." En 1933, Vigo tourne Zéro de conduite, film inspiré par ses jeunes années de potache. Un militant anarchiste de Saint Etienne s'y révèle comme comédien : Jean Dasté. Le film, où les enfants d'une école s'en prennent aux autorités, sera interdit jusqu'en 1945. Puis après l'Évadé du bagne, projet abandonné pour crainte de nouvelle censure, il tourne en 1934, l'Atalante, chef d'oeuvre du cinéma. Il meurt après le montage du film, le 5 octobre 1934.





Collectif - Les Films de ma Ville
Collectif - Le Chronatoscaphe