Daniel Deshays par Marcus Robinson
Daniel Deshays

Daniel Deshays : ingénieur du son

La première partie des années 1980 pour nato a été marquée par la patte (celle de l’oreille) de Daniel Deshays (42 disques).

Né en 1950, cet ingénieur du son singulièrement pluriel se destine au son après des études universitaires théâtrales et cinématographiques. Il sera un temps trompettiste (avec le groupe Opération Rhino né à la fête de Politique Hebdo dans lequel on trouvait des gens aussi différents que Raymond Boni, François Tusques, Mino Cinelu, Jac Berrocal…), mais c’est par l’enregistrement et, au-delà, la conception du son qu’il offre son empreinte analogique.

Étonnamment mobile, il est de toutes les expériences, de tous les essais comme l’atteste, en 1976, la sortie du disque de Jac Berrocal, Parallèles, son premier “manifeste”. La mise en scène rejoint souvent la mise en son et le théâtre ne s’y trompe pas qui en fait vite un des siens. Il se pense écrivain sonore (écrivain public disait-il alors), ce qui retient l’attention de metteurs en scène comme Alain Françon avec qui il a travaillé régulièrement de 1982 à 98 (de La Double inconstance à Moby Dick). Parmi les autres metteurs en scène qui apprécient sa démarche personnelle d'écriture sonore : Adel Akim, Josiane Balasko, Maurice Bénichou, Didier Bezace, Marguerite Duras, Daniel Emilfork, Jean-Paul Farré, Samy Frey, Pierre-Etienne Heymann, Anne Torrès, Charles Tordjman…

Le cinéma n’est pas en reste avec Chantal Akerman (Toute une nuit, Les années 80, Histoires d’Amérique), Gabriel Auer (Vacances Royales), Xavier Beauvois (N’oublie pas que tu vas mourir), Robert Bober (L’ombre portée), Jérôme Boivin (Café plongeoir), Jean Michel Carré (Votre enfant m’intéresse), Yves Caumon (Cache Cache), François Favrat (Le rôle de sa vie), Roberto Filaferros (La colombe de Tchétchénie), Philippe Garrel (Les amants réguliers), Agnès Jaoui (Comme une image), Robert Kramer (Route One USA), Jeanne Labrune (De larme et de sang), Serge Leperon (J’ai vu tuer Ben Barka), Didier Martini (Erythrée, A demain), Ariane Mnouchkine ( L’Indiade, La nuit miraculeuse), François Roman (Le bourreau pleure), Coline Serreau (La crise), Paul Vecchiali (Les jurés de l’ombre), et Robert Doisneau pour son unique film (Les visiteurs du square) pour n’en citer que quelques-uns.

Il réalise aussi des espaces muséographiques et, en constructeur sonore, écrit et met en scène une comédie radiophonique pour bande magnétique et musicien-acteur : Radioscoop, une pièce acousmatique (Pour William B.) et Cinq paysages pour France Culture. L’enseignement est également un de ses chevaux de bataille.

Acteur à part entière d’un certain renouveau des pratiques musicales en France dans le tournant 1970/80 dont il est l’incontournable compagnon, l’oreille attentive et le micro gymnaste, il franchit avec succès la ligne des machines comme interprète et compositeur pour graver ses sons de geste à trois occasions : un duo magistral avec Lol Coxhill (10:02), une pièce dans Godard ça vous chante (dernier témoignage en temps que trompettiste) avec la participation de Violeta Ferrer et une autre en solo dans Alternate Cake.






Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Vernon Reid
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Sonny Thompson
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn