Annick Nozati par Jean-Marc Birreaux, couverture de Jazz Ensuite n°1
Annick Nozati

Annick Nozati : chant

Annick Nozati (15 janvier 1945 - 7 juillet 2000) a fait ses débuts comme comédienne et suite à l'invitation de Jacques Lasry (des Structures Sonores Lasry Baschet - instruments-sculptures de cristal et de tôle), elle découvre l'improvisation vocale ce qui la conduit à devenir chanteuse. Ses qualités exceptionnelles la désignent rapidement comme interprète idéale d'oeuvres créées à son attention par des compositeurs comme Georges Aperghis ou Jean-Yves Bosseur et la voient parfaitement à l'aise dans le théâtre musical des metteurs en scène avec Jorge Lavelli, René de Obaldia et Antoine Vitez.

Gérard Marais l'initie au jazz improvisé pour lequel elle affiche une immédiate familiarité et révèle une sensibilité peu commune. Elle jamme avec l'Art Ensemble de Chicago, Ambrose Jackson, Steve Potts et Didier Levallet. En 1979, elle commence à jouer en duo avec Joëlle Léandre.

En 1982, elle participe au festival de Chantenay-Villedieu dans un ensemble multiforme où l'on retrouve Lol Coxhill, Sven Ake Johansson, Joëlle Léandre, Radu Malfatti, Raymond Boni... Elle se produit ensuite plusieurs fois en duo avec Lol Coxhill (elle figure dans le Instant Replay du saxophoniste) notamment à Angoulême et à Dunois (pour un mémorable strip tease musical).

En 1983, elle publie chez In and Out (maison de disques fondée par Didier Levallet et Corinne Léonet) son premier disque solo Comédia et fait la couverture du n°1 de la revue Jazz Ensuite. Elle participe avec Michael Lonsdale à un festival musique et poésie (où l'on retrouve Lol Coxhill, Violeta Ferrer, Tony Coe, Joëlle Léandre, Jac Berrocal) et le duo avec Joëlle Léandre devient le trio des Trois dames avec la pianiste Irène Schweizer et figure dans le disque de Joëlle Léandre Les douze sons. Pour Six séquences pour Alfred Hitchcock, elle enregistre "OK".

Au festival de Chantenay-Villedieu, la chanteuse rencontre Fred Van Hove lors d'une création avec la Fanfare La Chantenaysienne sur la place du village. En duo, ils enregistreront, à Chantenay-Villedieu, Uit. Elle est une des figures majeures du renouveau de la scène française des années 80 et ses associations sont nombreuses : avec Tony Coe, Daunik Lazro, le Workshop de Lyon, Barre Phillips, Michel Godard (quartet), Maggie Nicols ou Peter Kowald... Annick Nozati continuera à travailler avec Fred Van Hove avec qui elle enregistera deux autres disques (en nonet et en trio).

Enseignante dans des ateliers de musicothérapie, elle est aussi peintre. Le dernier opus de cette singulière chanteuse hors norme est un solo au titre insolite "La peau des anges", publié au Canada. Elle disparaît le 7 juillet 2000.

"Etre présent à l'amour, évoquer la haine, partager le bouillonnement de la vie qui nous anime, nous déchire - la séparation, la mort s'éveillent -, oser montrer ses peurs, ses contradictions, ses joies, ses difficultés de création, ses difficultés d'être tout simplement. Voilà ce que je chante, entre la chute et l'espoir, les rires et les pleurs, ce qui me tourmente et m'appelle de tout mon être. Il en résulte un chant bizarre, formé de sons variés, qui s'appuie sur des forces différentes ou qui circule suivant l'impression que je veux donner." Annick Nozati in Jazz Ensuite n°1






Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Karl Berger
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Crescent Moon
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Régis Huby
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Emilie Lesbros
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
Anna Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Vernon Reid
Léo Remke-Rochard
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Guillaume Roy
Rodney Ruckus
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Sonny Thompson
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Isabelle Vedrenne
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn