Boots Riley par B. Zon
Boots Riley

Boots Riley : voix

Boots Riley est né Raymond Riley en 1972. Son surnom lui a été attribué à l'école à cause de ses choix de chaussures peu conformes aux modes en vigueur.

Dès son jeune âge, 15 ans, ce jeune californien d'Oakland rejoint le Progressive Labor Party puis l'International committee against racism. Il travaille avec les Mexicains immigrés. Ses prises de paroles fréquentes lors de meetings et de manifestations contribuent ainsi que son goût musical (James Brown, Parliement, Public Enemy) à son intérêt croissant pour le hip hop et ses possibilités d'adresses.

Il entre dans le champ musical pensant que la musique peut apporter de l'espoir à sa colère. En 1991, il crée le bien nommé The Coup avec Pam the Funktress et T Kash (un copain travaillant chez UPS). Sortent alors trois disques très remarqués : Kill my landlord, Genocide & Juice puis Steal this album (paraphrasant le Steal this book d'Abbie Hoffman). Le quatrième album du groupe, qui devait sortir en septembre 2001, représentait le duo devant les Twin Towers du World Trade Center de New York en train d'exploser. Cette idée provocatrice devint à la lumière de l'actualité quelque chose d'éminemment visionnaire. La pochette fut retirée et remplacée par celle d'un verre à cocktail contenant quelque explosif. Cet épisode attira sur le groupe une attention forte et parfois démesurée qui lui valut moult tracas. Le disque fut reconnu comme étant l'un des plus importants disques de hip hop et la presse conservatrice y vit l'expression d'un ennemi de l'Amérique.

Boots Riley fait aussi partie des artistes qui s'engagent dès la première heure sans équivoque contre les guerres d'Afghanistant et d'Irak. Il s'affirme comme une voix importante du mouvement anti-guerre aux USA.

En janvier 2003, Boots Riley participe comme invité à l'instar de Dead Prez, Jeff Beck, Spike, D' de Kabal et Ada Dyer à deux concerts (festival Sons d'Hiver) et à un disque d'Ursus Minor (le premier). La même année, il rencontre Tom Morello lors d'une tournée de Billy Bragg.

Tom Morello (de Rage Against the Machine) et Boots Riley forment alors Street Sweeper Social Club dont le disque sortira en 2009. Avec The Coup, il sort en 2006 Pick a bigger weapon ("Le disque s'appelle ainsi car de toute évidence, ce que nous avons fait jusqu'à présent n'a pas marché").

Il participe à Sons d'Hiver à une création de David Murray avec Amiri Baraka et tourne comme invité du groupe Galactic. Le rappeur d'Oakland se produit en 2008 à la Black Dog Block Party pendant la Convention Républicaine de St Paul.

Le rap de Boots Riley est celui d'un documentariste actif qui n'a pas oublié l'humour ("L'humour apprend beaucoup").






Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Emilie Lesbros
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Vernon Reid
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Sonny Thompson
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn