Couverture de l'album Motion
Lee Konitz

Lee Konitz : saxophones alto et soprano

Natif de Chicago en 1927, Lee Konitz, après avoir étudié la clarinette opte pour le saxophone alto (mais aussi soprano). Il se révèlera avec le jazz dit cool, alternative au mouvement be bop (Charlie Parker a nettement encouragé Konitz dans cette voie).

En 1946, Lee Konitz travaille avec Lennie Tristano, il rejoint aussi l'orchestre de Claude Thorhill où ses solos sont très remarqués. Il rencontrera aussi chez Thornhill quelques éléments fondamentaux de cette approche : le saxophoniste Gerry Mulligan et l'arrangeur Gil Evans. Mulligan recommande Konitz à Miles Davis pour son Birth of the Cool, disque phare, comme son nom l'indique clairement, de cette approche "cool".

On retrouve aussi l'altiste chez Stan Kenton qu'il quitte pour créer ses propres formations. On y retrouve Lennie Tristano, Warne Marsch, Billy Bauer ou Sal Mosca. En 1961, en pleine tourmente free, il enregistre Motion en trio avec Elvin Jones et Sonny Dallas, disque affichant une résistance novatrice au free jazz par des chemins qui se révéleront très porteurs.

Konitz joue et enregistre avec Dave Brubeck, Jimmy Giuffre, Martial Solal (en duo ou en groupe avec Dave Holland et Jack Dejohnette ou Niels Hennig Orsted Pedersen et Daniel Humair), Gerry Mulligan, Charles Mingus, Attila Zoller, Chick Corea, Ray Nance, Enrico Rava, Chris Bates, Hélène Labarrière, Michel Petrucciani (avec qui il enregistre en duo).

Il enregistre Lone Lee pour Steeple Chase en solo et surprend le public de Banlieues Bleues quelques années plus tard lors d'un solo où il joue sur ses propres disques. L'approche historique est toujours importante chez Konitz. Aventurier tranquille, il ose toutes les audaces et on le retrouve avec Ornette Coleman, Albert Mangesldorf, Han Bennink, Steve Lacy (avec qui il joue en duo), Karl Berger puis, pour plusieurs collaborations, avec Derek Bailey.

Sa participation au disque Vol pour Sidney est l'occasion de l'apprécier, en duo avec Kenny Werner, au soprano, instrument plus rare pour cet altiste distingué qui le joue pourtant avec grande originalité. S'il fait partie des musiciens qui ont été tentés par la scientologie, il a su heureusement s'en dégager. Sa discographie est vertigineuse.

Michel Doneda et Daunik Lazro ont interprété son "Hi Beck" dans General Gramofon (1988).

Bel octogénaire, Lee Konitz continue à silloner le monde. Le cinéaste canadien Robert Daudelin a consacré un long métrage à cet étonnant novateur : Portrait of the artist as a saxophonist. Il est aujourd'hui toujours en pleine activité et tourne avec un petit ensemble à cordes.

À lire : Gerry Mulligan par François Corneloup in Glob






Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Emilie Lesbros
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Vernon Reid
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Sonny Thompson
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn