Nathan Hanson par Benny Moreno
Nathan Hanson

Nathan Hanson : saxophones ténor et soprano

Nathan Hanson est né le 11 mai 1963 à Minneapolis, mais déménage avec ses parents un mois plus tard à Island Park (New York) puis Westbrook (Maine) en 1967. Sa mère, Lynn Lokensgard Hanson, prend en main les rudiments de son enseignement musical en lui donnant des cours de piano puis passe le relais à un autre professeur quelques semaines plus tard.

En 1972, la famille déménage à Baltimore et les leçons de piano continuent. Il aime à jouer librement avec les disques de ses parents. Parmi ceux-ci, il cite volontiers Ellington Uptown, Concert by the Sea d'Errol Garner, Le Sacre du Printemps dirigé par Boulez, E Power Biggs interprétant Bach à l'orgue et la série des Jacques Loussier Trio Play Bach.

Il choisit la trompette à l'école la même année. En 1975, l'orchestre de l'école manquait de saxophones et le directeur de l'orchestre, LeRoy Hawthorne qu'il reconnaît volontiers comme sa première influence de taille, lui conseille de troquer sa trompette pour un saxophone. Le choix lui plaît. L'année suivante, Monsieur Hawthorne pense qu'il devrait jouer du basson. Ce souhait, accompagné d'un acquiescement poli, ne sera pas réellement suivi. Le piano reste son instrument principal et il s'inscrit en classe préparatoire au conservatoire Peabody où il prend ses leçons de piano avec Pat Burch, enseignante ayant eu la grâce de lui transmettre tout son savoir en théorie musicale. C'est à son contact qu'il écrit ses premières compositions. Il prend aussi quelques cours de guitare.

En 1978, il déménage en Floride où il continue la pratique du piano, du saxophone et même du basson. Au Newberry College en Caroline du Sud, il passe son diplôme musical et étudie avec John Wagner, un clarinettiste. Il appartient à tous les ensembles instrumentaux possibles de l’école. Pour le festival de Spoleto en 1984, il passe avec succès l’audition qui lui permet, ô joie, de faire partie des étudiants participant à la reconstitution de l’orchestre de 1949 de Dizzy Gillespie sous la direction de Gillespie lui-même. Dizzy lui offre un sandwich et quelques Polaroïds de ces instants mémorables.

Hanson devient enseignant en Floride (Lake Stevens Junior High), mais retourne en Caroline du Sud pour effectuer une maîtrise de ténor saxophone à l’Université. Là, les occasions sont multiples et il les saisit à souffle d'anches, appartenant à toutes sortes d’orchestres de jazz, grands ou petits (il fera même partie des O'Kaysions). Il parfait son étude du saxophone classique, de la composition et aussi de la clarinette. Il joue à l’occasion avec des orchestres de blues ou de rythm’n’blues dans des clubs, bals, fêtes en plein air, barbecues, même un bar avec des cages à poulets devant la scène.

Après sa maîtrise en 1988, c’est le retour au Minnesota natal, à Mankato d’abord où le saxophoniste est enseignant pendant deux ans à l’école catholique, puis à Minneapolis en 1990. Il participe à maintes formations, reggae, funk, rock, voire jazz.

C’est en 1994, alors qu’il rejoint Fly Manifesto à la suite d’une petite annonce parue dans l’hebdomadaire City Pages, qu’il rencontre Brian Roessler. Établit ensuite dans le Kentucky pour un an afin d’aider un copain à monter son affaire, il n’y jouera qu’une seule fois. Retour à Minneapolis / St Paul ; il épouse l’artiste multidisciplinaire Lara Fetsch. Ensemble, ils emménagent à New-York en 1998. Là, il saisit l’opportunité de jouer avec Cecil Taylor, Mark Dresser, Drew Gress, Tony Malaby, Liberty Ellman, Bruce Eisenbeil, Jackson Krall, Elliot Humberto Kavee, Vijay Iyer, Daniel Carter, Federico Ughi, John Blake, Tex Allen, Leroy Clouden, Ras Moshe, Joe Giardullo, Reuben Radding, Todd Capp, Sean Moran, Trevor Dunn, Francis Wong.

En 2004, il est l'un des fondateurs du groupe Fantastic Merlins (deux albums) qui s'impose vite comme l'un des groupes majeurs des Twin Cities. En 2006, le voilà de retour à St Paul parmi les actifs merlins. Ils s'y produisent fréquemment et Nathan rejoint d'autres formations. Le duo avec Brian Roessler prend racine et les bourgeons éclatent avec (Bellfounding) sur Community pool. Le trio NBA qui invite Didier Petit lors de l'édition 2008 de Minnesota sur Seine développe un terrain propice à l'omprovisation. Hanson enregistre un album en solo Letting. Compositeur dédié, il écrit plusieurs musiques pour les créations de Lara Hanson comme "Unfamiliar Geometry".

Parmi ses disques de chevet, il aime à citer : Chuck Mangione, Feels So Good, Weather Report, Heavy Weather, Grover Washington, Skylarking, Chick Corea, Tap Step, Ornette Coleman, Broken Shadows, Sonny Rollins, The Sound of Sonny, Jan Garbarek, Dansere, Lenny Pickett and Borneo, Horns, Eddie Harris, Playing with Myself, Paul Motian Group, Psalm, Albert Ayler, Spiritual Unity, Pharoah Sanders, Upper and Lower Egypt.






Noël Akchoté
Alterations
Jean Annestay
Steve Argüelles
Jean-Jacques Avenel
Chris Bates
JT Bates
Liria Begeja
Clive Bell
Han Bennink
Steve Beresford
Jac Berrocal
Elsa Birgé
Michael Bland
Raymond Boni
Benjamin Bouchet
Boucq
Terry Bozzio
Hélène Breschand
British Summer Time Ends
Brother Ali
Etienne Bultingaire
Hugh Burns
Carnage the Executioner
George Cartwright
Stéphane Cattaneo
Tony Coe
Denis Colin
Collectifs
Mike Cooper
François Corneloup
Robert Cornford
Pierre Cornuel
Lol Coxhill
Valérie Crinière
Pablo Cueco
Peter Cusack
Terry Day
Catherine Delaunay
Benoît Delbecq
Desdamona
Daniel Deshays
Michel Doneda
Urszula Dudziak
Ada Dyer
Stuart Elliott
Françoise Fabian
Fantastic Merlins
Fat Kid Wednesdays
Violeta Ferrer
Sylvie Fontaine
Etienne Gaillochet
Sylvain GirO
Eric Kamau Grávátt
Beb Guérin
Ulrich Gumpert
Alan Hacker
Nathan Hanson
Happy Apple
Peter Hennig
Kazuko Hohki
Hornheads
Chico Huff
Tony Hymas
Hymn for Her
Ill Chemistry
Jean-François Jenny-Clark
Jef Lee Johnson
Elvin Jones
Kahondo Style
Sylvain Kassap
Kid Dakota
Dave King
Lee Konitz
Hélène Labarrière
Timothée Le Net
Joëlle Léandre
Cyril Lefebvre
Denis Levaillant
Didier Levallet
Stéphane Levallois
Mael Lhopiteau
John Lindberg
Adam Linz
Lonely Bears (The)
Henry Lowther
Dean Magraw
Taj Mahal
Tony Malaby
Julien Mariolle
Tonie Marshall
Erwan Martinerie
Gwen Matthews
Thierry Mazaud
François Méchali
Melody Four (The)
Jean-Marie Nivaigne
Annick Nozati
Julien Padovani
Evan Parker
Charlie Patierno
J.-F. Pauvros
Abel Paz
Pepsi
Billy Peterson
Didier Petit
Barre Phillips
Frédéric Pierrot
Dominique Pifarély
Michel Portal
Jeanne Puchol
Christelle Raffaëlli
Vernon Reid
Rahjta Ren
Michael Rennie
Phil Reptil
Nathalie Richard
Boots Riley
Sam Rivers
Jean Rochard
Brian Roessler
Louis Sclavis
Mike Scott
Guillaume Séguron
Davu Seru
Jean Simon
Andy Singer
Gérard Siracusa
Macdara Smith
Günter Sommer
Claude Tchamitchian
Jacques Thollot
Marie Thollot
Sonny Thompson
Yohannes Tona
David Toop
Sylvain Torikian
Ali Farka Touré
Marianne Trintzius
Matt Turner
François Tusques
Ursus Minor
Fred Van Hove
Bernard Vitet
Ray Warleigh
Charlie Watts
Steve Wiese
Barney Wilen
Stokley Williams
Zarboth
John Zorn